Être/devenir parent/éducation et citoyenneté/l'Asso/Le système scolaire québécois/nos actions/Place familles/votre participation

Rentrée des classes : trucs et astuces pour alléger la routine matinale

Pour plusieurs familles, les matins ressemblent à une course contre la montre. Des mamans ainsi que des spécialistes nous donnent leurs astuces pour mieux vivre cette heure de pointe et la rendre des plus agréables pour toute la famille!

enfant-saute-lit-parents

On se tire du lit

«Je réveille toujours mon deuxième fils en douceur, en chantant ou en lui caressant les cheveux. Sinon, il est morose et se traîne les pieds. Ces quelques minutes de plus au moment de le sortir du lit me permettent d’accélérer le reste de la routine matinale.» Nathalie, maman de Charles, 10 ans, d’Antoine, 8 ans, et de William, 4 ans

«Mon fils a un réveille-matin dans sa chambre. Ça le responsabilise. Aussi, je m’assure qu’il se couche assez tôt pour ne pas se lever fatigué.» Micheline, maman de Sacha, 7 ans

On fait sa toilette

«Je me lève 15 minutes plus tôt que les enfants afin de faire ma toilette tranquille. À leur réveil, je suis habillée, coiffée et maquillée.» Valérie, maman de Félix, 5 ans, et de Daphné, 4 ans

 «Tout le monde prend sa douche la veille, y compris les parents!» Nathalie, maman de Charles, 10 ans, d’Antoine, 8 ans, et de William, 4 ans

«Quand mon plus jeune était à la maternelle, il refusait parfois de se brosser les dents. Je le mettais alors au défi de m’imiter pendant que je brossais les miennes. J’obtenais ce que je voulais et, en plus, on riait un bon coup!» Guylène, maman de William, 8 ans, et de Laurent, 6 ans

«Mes filles ont une routine bien établie: après le déjeuner, elles doivent brosser leurs dents et leurs cheveux et se laver les mains et le visage. Si elles traînent trop, j’inscris un X sur un tableau de motivation, alors que, si elles collaborent, elles ont un cercle. Une bonne action vaut aussi un cercle: donner un coup de main à sa soeur, accomplir une tâche sans rouspéter, etc. Deux cercles annulent un X. Le samedi, on fait le compte: si elles ont au moins deux cercles et aucun X, elles peuvent piger une surprise parmi des babioles achetées au magasin à un dollar.» Diane, maman de Sarah, 9 ans, d’Ariane, 7 ans, et de Gabrielle, 4 ans

«Mon fils et moi quittons la maison les premiers le matin. Nous avons donc priorité en ce qui concerne l’utilisation de la salle de bains. Et ce n’est pas négociable!» Marjolaine, maman de Marc-André, 13 ans, et de Lysianne, 11 ans

premiere-brosse-dents

On s’habille

«Les enfants sortent leurs vêtements la veille. Pour agencer les morceaux, ils habillent un bonhomme imaginaire sur leur lit. Ça leur permet d’avoir une meilleure idée du résultat final et, donc, de mieux coordonner leur tenue.» Guylène, maman de William, 8 ans, et de Laurent, 6 ans

«Malgré son jeune âge, mon fils veut décider de ce qu’il porte. Auparavant, cela donnait parfois lieu à des chicanes le matin parce qu’il choisissait des tenues non appropriées à la température. J’ai donc changé de tactique: la veille, nous regardons la météo du lendemain ensemble et mon fils fait ensuite son choix vestimentaire. Pour lui, c’est devenu un jeu et les matins sont plus harmonieux.» Valérie, maman de Félix, 5 ans, et de Daphné, 4 ans

«Quand mes filles étaient plus jeunes, je coordonnais des hauts et des bas et je les rangeais ensemble. Il leur suffisait d’ouvrir le tiroir pour choisir une tenue déjà assortie.» Josée, maman de Laurence, 13 ans, et d’Élisa, 9 ans

«J’accepte que la tenue vestimentaire de ma fille ne soit pas tout à fait à mon goût. Peu importe que les couleurs jurent un peu, pourvu que les vêtements soient de la bonne grandeur, convenables et propres.» Sylvie, maman d’Amy-Lee, 11 ans

petit-dejeuner

On passe à table

«Au moment de se dire bonne nuit, les enfants décident du menu de leur petit-déjeuner du lendemain. Ils ont plus de temps pour y réfléchir, et ça évite les « Je ne sais pas quoi manger! »» Marie-Klaude, maman de Renaud, 11 ans, d’Emmanuelle, 8 ans, et de Cédric, 3 ans

«La veille, je verse les jus des enfants dans des verres que je place au frigo. Au moment de déjeuner, ils se servent eux-mêmes, mais il n’y a pas de dégât. Le matin, je dépose sur la table les fruits que j’ai coupés la veille, puis je prépare le reste du déjeuner. Comme ils ont les fruits sous les yeux, ils sont plus portés à en manger.» Valérie

«Plus les enfants participent aux décisions, plus ils sont coopératifs. S’ils veulent des rôties et que j’ai préparé des céréales, ils chipotent pour manger. Je les fais donc choisir parmi deux suggestions, pas toujours les mêmes: des rôties et des céréales bien sûr, mais aussi du gruau, des oeufs, des bagels, des gaufres, etc. Aussi, c’est souvent compliqué de leur faire boire du lait… sauf s’ils ont une paille. Ils disent que ça boit plus vite!» Christine, maman de Simon, 8 ans, et de Flavie, 5 ans

«Chacun fait sa part. Un enfant met les napperons, un autre, les verres et un troisième, les ustensiles. L’un m’aide à servir le repas pendant que son frère ou sa soeur verse le lait. Chacun sait ce qu’il a à faire.»  Nathalie, maman de Vincent, 9 ans, de Marie-Ève, 7 ans, et d’Émilie, 5 ans

«Quand j’étais petite, mon père nous préparait parfois une surprise pour déjeuner. Il fouettait ensemble un oeuf, une banane et du lait qu’il accompagnait d’un biscuit à l’avoine. C’était vite fait, nutritif et ça prenait une saveur particulière du fait que c’est papa qui nous servait.» Suzanne, maman de Mathieu, 25 ans

«Chaque jeudi matin, nous allons déjeuner au resto. Les filles ne se font pas prier pour se lever cette journée-là et, en plus, ça nous permet de passer un bon moment ensemble.» Anne, maman de Marie-Hélène, 10 ans, et d’Éloïse, 5 ans

menu-meilleur-lunch-410

On prépare les lunchs!

«L’école offre un service de repas chauds. Mes enfants l’utilisent une fois par semaine, ce qui me donne un congé de lunch. Les autres journées, je prépare toujours les lunchs la veille en même temps que le souper. Je fais ainsi d’une pierre, deux coups.» Nathalie

«Pendant que je prépare le déjeuner, mes filles choisissent leurs deux collations et les mettent dans leur sac d’école.» Diane

«Quand je prépare un plat en casserole pour le souper, j’en fais un peu plus en prévision des lunchs du lendemain. Le matin, il me suffit de réchauffer les restes au micro-ondes et d’en remplir les thermos des enfants.» Nathalie

On quitte la maison

«L’hiver, quand ça traîne trop, je dis aux enfants de faire la course pour mettre leur habit de neige.» Guylène

«Pendant le trajet en auto, je demande à mon fils ses mots de vocabulaire et ses tables de multiplication. Parfois, on varie et c’est lui qui me donne des mots à épeler. On en fait un jeu!» Christine

«La veille, je m’assure que les souliers, casquettes, manteaux et autres vêtements d’extérieur sont bien à leur place, près de la porte d’entrée. Je vérifie aussi le contenu des sacs d’école (livres à rendre à la bibliothèque, devoirs, feuilles d’autorisation, etc.). Ça évite les recherches de dernière minute.» Marie-Klaude

«Les matins où le temps presse, j’incite ma fille à marcher ou à prendre son vélo pour se rendre à l’école. Ça m’évite de faire un détour pour aller les reconduire, et ça leur fait faire un peu d’exercice.» Sylvie

S-organiser-en-famille-2013

Une tâche pour chacun et chaque chose à sa place

«J’ai instauré un système de motivation avec des jetons de bingo. Quand les enfants font leur lit et rapportent leur couvert sans que je le leur demande, ils ont droit à un jeton. Quand ils en ont accumulé dix, ils peuvent choisir quelque chose au magasin à un dollar.» Christine

«Chaque membre de la famille a des tâches qui lui sont assignées. La veille, je vérifie la correspondance avec l’école (signature de tests, autorisations de sortie, chèques pour diverses activités, etc.) et je m’assure que les sacs d’école sont prêts et placés près de la porte d’entrée. Avant de partir le matin, je réveille tout mon petit monde. Les enfants préparent leur déjeuner pendant que leur père s’occupe des lunchs.» France, maman de Francis, 12 ans, et de Dominic, 10 ans

«Malgré mes demandes répétées, un de mes fils ne faisait jamais son lit. J’ai affiché une feuille sur le frigo et j’y dessine une étoile chaque fois qu’il fait son lit sans que je le lui dise. Quand il en a cinq, il a droit à un privilège: apporter une collation spéciale à l’école, aller au lit 15 minutes plus tard, jouer à un jeu de société seul avec moi, etc.» Nathalie

«Quand mon fils était plus jeune, nous avions inscrit sa routine matinale sur un grand carton blanc affiché bien en vue.» Chantal, maman de Simon, 12 ans, et de Vincent, 2 ans

Faire de la télé une alliée

«Régle numéro un: les matins de semaine, pas question de regarder la télé en pyjama. Règle numéro deux: le gros du déjeuner se passe à la table, même si les enfants peuvent ensuite manger un fruit devant la télé. Règle numéro trois: on ferme la télé à 7 h pour ne pas ralentir la routine des soins personnels (se brosser les dents et se débarbouiller).» Christine

«La télé sert à marquer le temps. Quand l’émission favorite des enfants se termine, ils savent qu’il leur reste cinq minutes pour finir de se préparer.» Valérie

«À la maison, la règle est claire: pas de télé avant d’avoir déjeuné et brossé ses dents, et d’être habillé. Une fois que toutes ces tâches sont accomplies, mes fils peuvent regarder la télé. Ainsi, s’ils ne perdent pas de temps, ils ont plus de temps pour l’écouter.» Carole, maman de William, 8 ans, et de Nicolas, 3 ans

familleheureuse

Conseils de pros

• Les 4 principes de la gestion du temps.

1. Planifier. On décide quelles tâches seront effectuées le matin et lesquelles la veille, et on s’y tient le plus possible.

2. Répartir. On partage les tâches entre les membres de la famille selon l’horaire de chacun.

3. Mettre de l’ordre. On est du genre à chercher nos clés cinq minutes tous les matins? On accroche un porte-clés au mur près de l’entrée. On range aussi toujours au même endroit les sacs d’école, les boîtes à lunch, les vêtements pour le lendemain, etc. Enfin, on instaure une routine matinale (les mêmes activités dans le même ordre au même moment). Cela accélère les choses, car chacun sait quoi faire et quand.

 4. Négocier. Fiston veut porter un vêtement auquel il manque un bouton? Au lieu de se précipiter pour le réparer, on négocie: on le fera ce soir et il pourra porter sa chemise favorite demain. Bref, cela signifie qu’on ne fait pas toujours tout au moment où les gens nous le demandent. À moins, bien sûr, d’une urgence comme un devoir que notre enfant a oublié de nous faire signer…

Source: Louise Manuri, de Manuri Formation, qui donne un atelier sur la gestion du temps et des priorités (info: Manuri Formation, 1-866-257-7680).

Traquer les pertes de temps. Pendant une ou deux semaines, on note toutes nos activités matinales et leur durée: soins personnels, préparation du petit-déjeuner, rangement, etc. On pourra alors constater le temps réellement consacré à chacune. On sera peut-être étonnée de voir qu’on perd de précieuses minutes sur des choses superficielles! Ensuite, on identifie les activités essentielles et on détermine nos priorités afin de réorganiser notre horaire. Aussi, on se ménage assez de temps le matin pour ne pas avoir à se dépêcher, même si cela veut dire qu’on doive se lever un peu plus tôt.

Source: Agnès Durbet, organisatrice professionnelle (info: 514-993-4488).

Du temps pour se retrouver. Un moyen efficace de rendre les enfants plus coopératifs le matin, c’est de passer un peu de temps avec eux une fois qu’ils sont prêts. Ce temps peut être employé à lire une histoire, à parler, à se chatouiller – peu importe, pourvu qu’on leur accorde toute notre attention. Pour cela, on devra probablement ajouter une dizaine de minutes à notre routine habituelle en se levant plus tôt.

Source: Association canadienne des programmes de ressources pour la famille.

****

source : le magazine Coup de pouce, article de Nathalie Vallerand.

J'aime

Une réflexion sur “Rentrée des classes : trucs et astuces pour alléger la routine matinale

  1. Pingback: dossier spécial « rentrée des classes 2013 » | Association des familles du Centre-Sud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s